Les WERRA
Home Collection Pentax Trucs Photo Les WERRA Telechargement Hi-Fi Plan du site

Les WERRA

Remonter Construction Les accessoires Werra Pentax

Edition du 22/01/2017

Un peu d'histoire

La saga des WERRA

L'équipement de votre WERRA

Les versions des WERRA

 Les photos

 Dater votre WERRA

 Liens

 Bibliographie

 

Un groupe de discussion Yahoo sur les WERRA
cliquez sur l'image pour rejoindre le "
WERRAGroup"

Téléchargez le manuel (français) des WERRA
 en page
   téléchargement

et la suite:    Construction des WERRA

 Les accessoiresWERRA PENTAX
 

horizontal rule

Un peu d'histoire
    Les appareils photo WERRA étaient fabriqués en RDA (République Démocratique Allemande), nom français de la DDR (
Deutsche Demokratische Republik) dans les anciens ateliers de ZEISS à Eisfeld. Si le berceau de Carl Zeiss est bien Jena (Iéna), l'usine de Eisfeld crée en 1937 par la firme Bruhns (Taximètres, appareils de mesure...) passe après la guerre à Carl Zeiss pour redonner des emplois à cette ville. L'activité y commence au début de 1952; Eisfeld n'est donc pas le berceau des Zeiss, mais bien celui des WERRA.

    La décision de produire un nouvel appareil photo à Eisfeld résulte d'un plan industriel destiné à fournir du travail aux ouvriers de la région. La situation politique et économique en RDA était touchée par des manifestations de 20.000 citoyens le 17 Juin, 1953. La population était insatisfaite des conditions politiques et économiques de la RDA. Début juin 1953, les normes du travail ont été augmenté, ce qui a déclenché le mécontentement et le débordement de la population.

    Pour améliorer la situation économique de la population à court terme, le gouvernement est-allemand décide d'augmenter la production de biens de consommation. Ainsi, les responsables voulaient calmer la situation. Les employés de Zeiss ont décidé en consultation avec le Département de génie mécanique, le développement d'un nouvel appareil photo: il devrait être une Volkskamera (camera du peuple), simple dans sa structure et son fonctionnement. Le prix sortie-usine devait être inférieur à 100 DM.

    La création du WERRA fut un tour de force: en seulement sept mois sous la direction d'Erich Friebe, l'appareil a été conçu, testé et les moyens de production préparés. La production. a commencé en Septembre 1954, après la présentation à la foire de Leipzig.

    Ce sont les seuls appareils photo de la marque "Carl Zeiss Jena" par opposition à "Zeiss Ikon" pour la marque repliée à l'ouest après la guerre. (Jena est l'orthographe allemande de Iéna). La marque ne figure que sur les objectifs pour la plupart des modèles; il faut attendre les dernières versions "e" pour voir apparaître le logo imprimé sur la large vitre frontale.

    Environ 560.000 WERRA au total ont été produits jusqu'en 1968, dans 22 versions différentes; mais avec les divers objectifs et obturateurs utilisés, on compte en tout une quarantaine de variantes.

    Ils sont caractérisés par leur compacité, leur ligne étonnamment moderne et sobre: un seul bouton apparent mais encastré: le déclencheur, tous les réglages regroupés autour de l'objectif. Plus caractéristique encore est l'original système d'armement par bague tournante entourant l'objectif. Les modèles équipés du Prestor RVS 750 dont le WERRAmatic, modèle le plus élaboré de la gamme, font partie des rares appareils à obturateur central dépassant le 1/500.
    Le télémètre (toujours couplé) n'est disponible que sur les modèles à objectif interchangeable. Le capot bombé apparaît pour abriter le mécanisme de couplage de la cellule sur le WERRA 5; il sera ensuite généralisé à tous les modèles de la série e.
    Le WERRA 1c fut mon premier appareil sérieux à l'époque où j'étais étudiant, dans les 60' !
    Pour les collectionneurs, les WERRA sont assez régulièrement en vente sur Ebay, mais les objectifs complémentaires sont plus rares et chers. On trouve beaucoup d'appareils en assez bon état. Les défauts les plus courants sont: les vitesses lentes grippées, la cellule au sélénium peu réactive ou hors service, le pare-soleil absent ou fendu, les ergots de manœuvre en plastique perdus sur la série e.

    Quelques précisions historiques apportées par Rémi:
    Iéna se trouve en Thuringe dans la partie est de la RDA. L'appareil a été développé par quelques ingénieurs de "Zeiss Jena" qui revenaient d'Union Soviétique où ils avaient été obligés de travailler plusieurs années pour payer les dommage de guerre. Ils avaient notamment travaillé au montage des machines de "Zeiss Jena", qui n'avait conservé qu'environ 8% des machines présentes avant guerre. Tous le reste avait été emmené en Union Soviétique après que les américains qui avaient libéré la ville de Iéna aient emmené le gros de l'éminence grise et les brevet à l'ouest.

horizontal rule

La saga des WERRA
   La présentation des WERRA a plusieurs fois évolué, successivement: bague d'armement chromée, puis gainée, gainage vert puis noir, capot plat puis capot bombé et gainage strié. Le revêtement vert olive (souvent appelé à tort "vert armée") des premiers modèles déplaît un peu au début, mais pour un collectionneur, il est synonyme des appareils les plus anciens et donc on change d'avis: c'est une partie du charme des WERRA !.
   A noter que le revêtement des boîtiers n'est pas constituée par une cuirette collée comme la majorité de la production, mais de la vulcanite; c'est un revêtement de caoutchouc durci et vulcanisé très solide. On voit peu de WERRA dont le revêtement est abimé, tout juste un peu de décoloration jaunâtre sur quelques exemplaires verts.

   La gamme des débuts est plutôt confuse avec l'utilisation de différents obturateurs non marqués (Vebur, Compur ou Prestor) et objectifs (Tessar 2.8/50 ou Novonar 3.5/50), et la présentation (gainage vert ou noir), avec ou sans le logo WERRA où le modèle n'est pas toujours mentionné; le logo WERRA est parfois gravé sur le dos (gainage vert). A noter aussi que l'indice a, b, c, e du modèle ne figure pas sur le boîtier; c'est une notation interne du fabricant. On compterait en tout plus de 40 modèles différents.
   En 1961, le WERRAmatic succède au WERRA 5 et perd le volet devant la cellule; le WERRAmat à objectif fixe et sans télémètre est un WERRA 2 à cellule couplée.
   En 1964, tous les modèles reçoivent une nouvelle présentation: façade vitrée, gainage noir rayé beaucoup moins esthétiques et habillage "conique" de l'objectif faisant ressembler toute la gamme aux modèles à objectif interchangeables; mais ils y gagnent enfin une vraie griffe pour flash.
   Volume d'appareils fabriqués:

Série

Werra 1

Werra 2

Werra 3

Werra 4

Werramat

Werra 5 + Werramatic

Total

Production

281000

65500

47500

24000

53500

49000

520500

horizontal rule

L'équipement de votre WERRA

    Pour juger de l'équipement d'un WERRA au premier coup d'œil sur le capot:

Face arrière:

  * œilleton rond vissant: oculaire à correction dioptrique, viseur à prisme.
Face avant:

  * petite fenêtre au dessus de la bague d'armement: télémètre et objectifs interchangeables.

  * fenêtre à l'avant droit du capot, avec ou sans volet: cellule photoélectrique (toujours au sélénium). Volet relevable sur les anciens modèles (en appuyant vers la gauche sur l'extrémité de son axe).

Dessus du capot

  * aucune fenêtre: pas de cellule.

  * fenêtre courbe à l'arrière droit: cellule non couplée, aiguille visible; calculateur au dos du boîtier ou couplage mécanique vitesse/diaphragme.

  * fenêtre rectangulaire translucide à l'avant droit: cellule couplée; la fenêtre éclaire l'aiguille qui est visible dans le viseur. Un mécanisme couple alors vitesse/diaphragme, l'index de réglage est décalé à 45° vers le viseur et les indications de vitesse et diaphragme sont gravées en noir sur fond blanc pour être mieux visibles dans le viseur.

horizontal rule

Les objectifs des WERRA
Outre le fameux Tessar qui équipe d'origine la plupart des WERRA, il existe d'autres optiques... et des projets.
Sur les WERRA 1, 2 et WERRAmat, l'objectif est fixe; les WERRA 3, 4, 5 et WERRAmatic ont des objectifs interchangeables, couplés au télémètre.
- Objectif standard:
- Novitar 2.8/50 mm: 4 lentilles, 10 exemplaires seulement !.
- Tessar 2.8/50 mm: 4 lentilles, filetage M30,5, mise au point: WERRA 1 et 2 à 0,9 m, WERRA avec télémètre 0,8 m.
- Novonar 3.5/50 mm: 3 lentilles, filetage M30,5, mise au point 0,9 m. Les premiers Novonar étaient marqués : Optik Saalfeld Novonar 3,5/50 puis Novonar 3.5/50 T. 
    Le premier objectif utilisé par le WERRA fut le Novitar 2.8/50, puis le Novonar 3,5/50 mm (c'était le recalcul d'un triplet de 1954, dérivé du Novar). De 1954 à 1955 42 500 objectifs ont
été produits à Saalfeld (dont aussi un Novonar 2.8/50).
    Par la suite, seul le Tessar sera fourni en standard, complété par les Cardinar 4/100 mm et Flektogon 2,8/35 mm pour les boîtiers à objectif interchangeable,
    Les derniers objectifs ne portent plus la marque "Carl Zeiss Jena ", mais "Jena" et les "Tessar" juste "T" en raison de conflit à l'exportation avec Zeiss Ikon qui possède ces
dénominations.
    Certains objectifs sont même doté d'un deuxième anneau d'identification plus conique qui recouvre simplement le premier dans le filetage pour filtre; un de mes Tessar porte un anneau 
marqué Aus Jena T 1:2,8 f=50 8107359, mais en dessous l'anneau d'origine est présent: Carl Zeiss Jena Tessar 2,8/50 7078696.
- Objectif grand angle:
- Flektogon 2,8/35 mm, 6 lentilles, vert olive à partir de 1960, noir à partir de 1961, filetage M49, mise au point 0,8 m. Le Flektogon est basé sur un calcul de 1949 par Rudolf Solisch et
adapté en 1960 pour le Werra.
- Téléobjectif:
- Cardinar 4/100 mm, 5 lentilles, vert olive à partir de 1960, noir à partir de 1961, filetage M49, mise au point 1,5 m.
- Ceux qu'on n'a pas eu:
    Il a existé divers projets non aboutis pour compléter la gamme par ce téléobjectif: Le site Zeiss Archive fait état d'un "Objektiv 1:3,5, f=100mm für Werra" en 1958.
    Dans son livre Hatmut Thiele évoque les projets d'un 2,8/80 mm (projet n° 246, similaire au Sonnar 2,8/85 mm des télémétriques Contax), d'un 3,5/100 mm (projet n ° 237) et des 
réflexions sur un 4/90 mm. Finalement, c'est un 4/100 mm de type Sonnar (par Wolf Dannberg) qui sera le Cardinar des WERRA. 
    Deux jeux de lentilles seules ont été vendus sur Ebay qui attestent de projets d'objectifs Carl Zeiss Jena Sonnar pour WERRA:
- annonce Ebay 200987087584 du 12/11/2013, vendu 202 €: ensemble de 6 lentilles pour un projet de Carl Zeiss Jena Sonnar 2,8/80 mm pour WERRA avec sa feuille de calcul (1957).
- annonce Ebay 200987505190 du 13/11/2013, vendu 68 €: ensemble de (?) lentilles pour un projet de Carl Zeiss Jena Sonnar 4/135 mm pour WERRA.

horizontal rule

Les versions des WERRA

    La découverte par un ancien employé d'Eisfeld des registres de production des WERRA a enrichi les archives de Zeiss de nombreux documents. Ceux-ci ont été repris par Hartmut Thiele et lui ont permis de compléter son livret sur les WERRA par les détails de production des différents modèles ainsi que par plusieurs tableaux rassemblant les numéros de série des différents boîtiers et objectifs. Ce document m'a conduit à rectifier ou préciser certains points de la classification des modèles. Je le recommande à tous ceux qui maîtrisent la langue de Goethe... et aux autres grâce aux traducteurs en ligne: WERRA Das Sammlerbuch édition 2014 (voir la bibliographie en bas de page).

    La production était lancée par séries (de 500 à 10.000 exemplaires), avec parfois des obturateurs différents d'une série à l'autre; ce qui explique un manque de cohérence entre le nom du modèle et l'obturateur qui l'équipe.

    Notez que les WERRA 3, 4 et 5 noirs n'ont pas reçu l'indice c pour les distinguer des versions précédentes; ils sont techniquement identiques aux modèles verts sauf la manivelle de rembobinage et la présentation similaire au 1c avec jonc chromé autour du viseur.

    Le marquage des différentes versions des WERRA est parfois sujet à confusion:

- la marque WERRA est toujours en majuscule

- sur les premiers modèles à gainage vert la marque WERRA est imprimée en relief dans le gainage au dos de l'appareil.

- ensuite elle figure parfois sur une plaquette plastique rapportée sous le viseur.
- sur le derniers modèle (série e) elle est imprimée sur la fenêtre.
- le numéro de modèle est écrit en chiffre arabe et non en chiffre romain (lorsqu'il figure !); mais il est en chiffre romain sur les documents anciens (publicités, manuels).

- l'indice de type est en minuscule, tout comme l'extension "mat" "matic", parfois accolée à WERRA, parfois séparée.

- MX V, V XM. NON !!, il n'existe ni WERRA MX V, ni WERRA V XM (on m'a posé la question): ce n'est pas l'appellation du modèle, mais les repères de réglage de la synchro flash:
X (électronique) , M (magnésique) et du retardateur V (Vorlaufwerk en Allemand). L'inscription "MX V" ou "V XM" (ou rien selon l'obturateur) figure entre le verrou du dos et l'objectif.
 

Convention d'écriture: de ce qui précède on écrira donc par exemple WERRA 1c alors que Werra IIE sera incorrect.

Les WERRA simples

WERRA

1 ère série

1954

Le modèle original équipé d'un Novitar 2.8/50mm (10 exemplaires seulement !), puis du Novonar 3.5/50mm à 3 lentilles économique (Marqués Optik Saalfeld sur les plus anciens) ou du Tessar 2.8/50mm qui restera jusqu'à la fin l'objectif standard de tous les WERRA.

Rembobinage par bouton creux puis bouton moleté, repères de parallaxe par 3 coins noirs dans le viseur. Gainage vert olive, bague d'armement en alu cannelée. La semelle de ce modèle est légèrement plus basse que sur les suivants: 9 mm  au lieu de 12; les dos ne sont pas interchangeables.

Obturateur Vebur 250. La bague d'armement est ajourée, à droite (vue avant) une large encoche pour régler la bague crantée de l'obturateur, à l'opposé une longue ouverture pour accéder à la prise de synchro-flash fixée directement sur l'obturateur. C'est le seul modèle où elle n'est pas sur le boîtier.

WERRA

2 ème série

1954-55

Cette version n'a pas reçu d'indice propre dans son appellation.
La bague est pleine, la prise de synchro-flash passe sur le coté du boîtier. Viseur à verre plat x1. Les derniers exemplaires reçoivent un Compur Rapid 500. Un prototype à télémètre non couplé n'a pas été suivi de production. Le corps du boîtier est maintenant légèrement plus haut (70 mm contre 68) en raison d'une semelle plus épaisse (11 mm contre 9).

WERRA 1

1955-56

Nouvel entraîneur du film; la bague d'armement est gainée et la bague des vitesses reçoit deux pions pour la manœuvrer. Vebur 250 ou Synchro Compur 500. Nouveau compteur, guide film allongé.

WERRA 1a

1957-60

Nouveau viseur à prisme x0,8. Presse film et appui de cartouche modifiés. Tessar 2.8/50mm. Vebur 250, Synchro Compur 500 ou Prestor RVS 500.

WERRA 1b

1960-61

Viseur à cadre lumineux. Synchro Compur 500 ou Vebur 250 ou Prestor RVS 500; vu avec Tessar 2.8/50 ou Novonar T 3.5/50.

WERRA argent1960Variante du WERRA 1b (Synchro Compur 500) dont le revêtement est argenté (moins de 250 exemplaires). Ils auraient été offerts aux meilleurs vendeurs en 1960 ou comme supports publicitaires. Vus sur Ebay les n° 306163, 306287, 306329, 306359

WERRA 1c

1961-64

Gainage noir, manivelle de rembobinage, jonc chromé autour du viseur, logo WERRA ou WERRA 1 à l'avant sous le viseur, oculaire à correction dioptrique +/- 2 dioptries. Prestor RVS 750

WERRA 1d

1963

Habillage conique de l'objectif, comme le type 1e, capot bombé sans vitrage et avec griffe flash, gainage du 1c. 5000 exemplaires réalisés avec des pièces restantes du 1c. Prestor RVS 750

WERRA 1e

1965-68

Nouvelle présentation: gainage strié, capot bombé, façade vitrée, griffe flash, couplage vitesses/diaphragme, nombre-guide automatique.

Modification du groupe objectif/obturateur: présentation conique similaire aux modèles à objectif interchangeables, nouvelle monture hélicoïdale: l'objectif ne tourne plus lors de la mise au point. Prestor RVS 750

WERRA 1f1965Capot bombé et vitré du 1e, griffe de flash, gainage granité et objectif cylindrique du 1c. Dernière série de 3600 exemplaires réalisés avec des pièces restantes du 1c. Prestor RVS 750

Les WERRA à objectif fixe et cellule non couplée

WERRA 2

1957-61

Comme le WERRA 1b, avec cellule photoélectrique sélénium incorporée, deux gammes de mesure disponibles (clapet ajouré), cadran de lecture en arc de cercle sur l'arrière droit du capot. L'aiguille indique un chiffre (1 à 7) à reporter sur le calculateur sur le dos du boîtier, Vebur 250, Synchro Compur 500 ou Prestor RVS 500. Gainage vert puis noir.

WERRA 2a

1961

Viseur à prisme avec réglage dioptrique et cellule à double gamme. Présentation comme le 1c, noir avec jonc chromé autour du viseur. Prestor RVS 750.

WERRA 2d

1964

Habillage conique de l'objectif, type e et capot bombé sans vitrage, avec griffe flash et cellule double gamme. Prestor RVS 750.
La série prévue de 5000 n'aurait pas été produite en raison de problème sur les cellules.
La petite série de 20 exemplaires en fait une rareté, un collector !

WERRA 2e

1965-68

Comme le WERRA 2, nouvelle présentation comme le 1e: gainage strié, capot bombé, groupe objectif/obturateur conique, monture hélicoïdale, façade vitrée, griffe flash, nombre-guide automatique. Obturateur Prestor RVS 750 avec couplage de l'indice de lumination. Il dispose d'un posemètre à double de gamme. avec volet à 6 trous

Les WERRA à objectif fixe et cellule couplée

WERRA 2b

1961-64

Cellule couplée simple gamme, capot bombé. Viseur à cadre, finition du WERRA 1c: jonc chromé, correcteur dioptrique. Prestor RVS 750. De nombreux problème avec la cellule photo-électrique ont contribués à cesser ce modèle au profit du WERRAmat, identique mais équipé d'une nouvelle cellule.

WERRAmat

1961-64

Comme le WERRA 2, capot bombé, groupe objectif/obturateur conique, cellule couplée sans clapet, aiguille de la cellule et couple vitesse/diaphragme visible dans le viseur. Les bagues vitesse et diaphragme ne sont pas couplées comme sur le WERRA 3. Prestor RVS 750.

WERRAmat e

1965-68

Comme le WERRAmat, nouvelle présentation: gainage strié, capot bombé, façade vitrée , griffe flash, nombre-guide automatique. Prestor RVS 750.

Les WERRA à objectif interchangeable et télémètre couplé

Caractéristiques
communes

Tous les boîtiers à objectifs interchangeables ont un télémètre, toujours couplé à la mise au point pour les trois objectifs; et réciproquement.
Ils peuvent recevoir trois objectifs: le grand angle Flektogon f:2,8/35mm et le téléobjectif Cardinar f:4/100mm et le Tessar f:2,8/50mm d'origine.

Un mécanisme couple les bagues vitesse et diaphragme pour une exposition à IL constant.

Le viseur possède un oculaire rond vissant avec correction dioptrique, cadres pour les 50 et 100mm (le 35mm est plein cadre) et repères de parallaxe.

WERRA 3 vert

1958-61

Comme le WERRA 1, plus objectifs interchangeables et télémètre couplé, livré d'origine avec le Tessar f:2,8/50mm. Synchro Compur 500, Prestor 500, puis Prestor RVS 750. Gainage vert sur les boîtiers comme sur les objectifs complémentaires Flektogon et Cardinar.

WERRA 3 noir

1961-64

Cette version n'a pas reçu d'indice propre dans son appellation, elle aurait pu s'appeler WERRA 3c.

Techniquement identique au modèle vert sauf la manivelle de rembobinage. Présentation similaire au 1c avec jonc chromé autour du viseur. Gainage noir sur les boîtiers comme sur les objectifs complémentaires Flektogon et Cardinar. Prestor RVS 750.

WERRA 3e

1965-68

Comme le WERRA 3 noir, nouvelle présentation: gainage strié, capot bombé, façade vitrée, griffe flash, nombre-guide automatique. Prestor RVS 750.
Les objectifs complémentaires Flektogon et Cardinar reçoivent aussi ce gainage strié.
Prestor RVS 750.

Les WERRA à objectif interchangeable, télémètre couplé et cellule non couplée

WERRA 4 vert

1958-61

Comme le WERRA 3, avec cellule photoélectrique sélénium incorporée, deux gammes de mesure disponibles (clapet ajouré), cadran de lecture en arc de cercle sur l'arrière droit du capot. L'aiguille indique le diaphragme (2.8 à 22) à reporter sur le mécanisme de couplage vitesse/diaphragme de la monture d'objectif. Obturateur Synchro Compur 500 ou Prestor RVS 500.

WERRA 4 noir

1961-64

Cette version n'a pas reçu d'indice propre dans son appellation, elle aurait pu s'appeler WERRA 4c.

Techniquement identique au modèle vert sauf la manivelle de rembobinage. Présentation similaire au 1c avec jonc chromé autour du viseur. Gainage noir sur les boîtiers comme sur les objectifs complémentaires Flektogon et Cardinar. Prestor RVS 750.

Les WERRA à objectif interchangeable, télémètre et cellule couplés

Caractéristiques communes

Cellule couplée au mécanisme vitesse/diaphragme. Le capot plus haut (+6 mm) est légèrement bombé pour abriter le mécanisme de couplage; une fenêtre translucide à l'avant sur le capot éclaire l'aiguille dans le viseur.
Dans le viseur sont affichés: l'aiguille de la cellule, les réglages de vitesse et diaphragme par le jeu de deux miroirs visibles dans les angles de la fenêtre avant du viseur; les repères de réglage sont à cet effet orientés vers le viseur (à 45° environ).

WERRA 5 vert

1960

Comme le WERRA 4 mais avec une cellule couplée à une seule gamme de mesure, clapet non ajouré. Gainage vert.  Obturateur Synchro Compur 500 ou Prestor RVS 500. C'est le premier modèle à recevoir le capot bombé pour abriter le dispositif optique de renvoi de la cellule dans le viseur; la hauteur du corps du boîtier passe alors à 78 mm.

WERRA 5 noir

1960-61

Cette version n'a pas reçu d'indice propre dans son appellation, elle aurait pu s'appeler WERRA 5c. Obturateur Prestor RVS 750

Techniquement identique au modèle vert sauf la manivelle de rembobinage. Présentation similaire au 1c avec jonc chromé autour du viseur. Gainage noir sur les boîtiers comme sur les objectifs complémentaires Flektogon et Cardinar. Remplacé par le WERRAmatic en 1961.

WERRAmatic

1961-64

Comme le WERRA 5 noir, cellule sans clapet, jonc chromé autour des fenêtres, à partir de 1962: Prestor RVS 750. Logo WERRA avec/sans l'inscription "matic" en dessous.

WERRAmatic e

1965-68

Comme le WERRAmatic, nouvelle présentation: gainage strié, façade vitrée, griffe flash, nombre-guide automatique. Prestor RVS 750.

Les WERRA spéciaux

WERRAmat super

(WERRAsupermat)

1963

Ces modèles automatiques à présélection de l'ouverture sont extrêmement rares, la production cumulée avoisinerait 120 exemplaires ! 
 Je recherche toute information sur ces modèles.
Un très rare exemplaire (Prototype " WERRA supermat " uniquement 50 exemplaires) a été acheté sur Ebay par un membre du WERRAGroup; quelques images dans ce dossier: http://groups.yahoo.com/group/WERRAgroup/photos/album/51738257/pic/list

    Caractéristiques techniques du WERRAmat super:

- Réglage entièrement automatique ou manuel du diaphragme, sensibilité des films 9-27 °DIN

- Affichage dans le viseur : temps d'exposition, ouverture du diaphragme, symboles de distance, repères de parallaxe,

- Objectif fixe Tessar 2.8/50 mm, habillage noir
- Obturateur Prestor RVS 750
    Le WERRAmatic super était identique, mais avec un objectif interchangeable. Le réglage d'exposition et la baïonnette ont été modifiés en conséquence.

WERRAmatic super
(WERRAsupermatic)
1965-66
WERRAflex1960Prototype jamais achevé, visible au "Optischen Museum Jena" (http://xa.yimg.com/kq/groups/15531944/hr/1214221766/name/werraflex-r.jpg)

WERRA E M

1964-68

Plusieurs versions spéciales sans viseur ni objectif pour microscopie. Vendu boîtier nu, souvent équipé d'un obturateur Prontor Press.
Un modèle particulier avec un objectif ultra-lumineux: F:0.85/40mm: http://xa.yimg.com/kq/groups/15531944/sn/1626817531/name/n_a

horizontal rule

La famille WERRA


WERRA 2 ème série vert anneau aluminium


WERRA 1c


WERRA 2a


WERRA 2e


WERRA 2b


WERRA 3 vert


WERRA 4 vert


WERRA 5 vert avec le Flektogon vert


WERRA 5 noir avec le Cardinar

 

Et ceux que vous ne verrez pas ...

 

Les archives de Zeiss sont peu prolixes sur le WERRA,
mais on peut y trouver quelques photos:
http://www.archive.zeiss.de
(Bildarchiv-Volltextsuche-WERRA*)


 Le prototype WERRA

avec son petit viseur (1953)


 Le "moke up" du WERRAflex (août 1954)


 Le WERRAmat super

 

Voir les prototypes exposés au musée Zeiss sur le WERRAgroup:

http://groups.yahoo.com/group/WERRAgroup/photos/album/1041042950/pic/list?mode=slide&order=ordinal&start=1&count=20&dir=asc

horizontal rule

Dater votre WERRA

  Les numéros de série des boîtiers et objectifs n'ont aucun rapport avec l'année de fabrication, contrairement au système soviétique.

Boîtiers

 

Hartmut Thiele
propose ce classement issu
des registres de l'usine
Nota: deux séries décalées:
- 1957: 323501 à 324000
 -1958: 209013 à 206027

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

1954

20.001

131000

1955

131001

168600

1956

168601

193600

1957

193601

250000

1958

250001

307700

1959

307701

346500

1960

365501

390900

1961

390901

442800

1962

442801

519500

1963

519501

578000

1964

578001

614600

1965

614601

655500

1966

656201

683100

1967

683101

685000

Heinz Schrauf
propose ce classement

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

10/1954

12/1955

 20.001

 55.000

01/1956

12/1956

55.001

105.000

01/1957

12/1957

105.001

175.000

01/1958

12/1958

175.001

250.000

01/1959

12/1959

250.001

320.000

01/1960

12/1961

320.001

450.000

01/1962

12/1963

450.001

570.000

01/1964

12/1965

570.001

700.000

Objectifs
(fabriqués à Jena)

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

Année

N° de série

1952

1955

3.470.000

4.000.000

1955

1958

4.000.000

5.000.000

1958

1961

5.000.000

6.000.000

1961

1964

6.000.000

7.000.000

1964

1967

7.000.000

8.000.000

1967

1970

8.000.000

9.000.000

1970

1975

9.000.000

10.000.000

horizontal rule

Liens

Le WERRAGroup sur Yahoo: http://groups.yahoo.com/group/WERRAGroup/

Altissa Museum: appareils, brochures et La saga des WERRA (Photo Saga 05/88)

 

Les archives de Carl Zeiss: http://www.archive.zeiss.de

Un autre manuel: http://yandr.50megs.com/carl/werra/werra.htm

 

Alfred Klomp: http://cameras.alfredklomp.com/werramatic/

Classic Cameras: http://www.ukcamera.com/classic_cameras/werra1.htm

horizontal rule

Bibliographie

Auteur

Edition

Allemand

WERRA Das Sammlerbuch  Recommandé !!

Hartmut ThieleLe document le plus complet sur les WERRA !
118 pages, nouvelle édition de 2014.

Edité par l'auteur
Me contacter
pour ses coordonnées

WERRA, die Geschichte der Kamera von Carl Zeiss JenaHartmut Thiele32 pages, première édition de 2003.

WERRA ABC

Paul Kroll

170 pages; courant sur Ebay.

 

WERRA die Kamera mit dem "besonderen" DREHHeinz Schrauf

Recueil d'articles par l'auteur, 12 pages; actuellement introuvable.

Français

La saga des WERRAP.H. Pont

Photo Saga, mai 1988, 8 pages; actuellement introuvable.

horizontal rule

Remonter Construction Les accessoires Werra Pentax