Construction
Home Collection Pentax Trucs Photo Les WERRA Telechargement Hi-Fi Plan du site

Remonter Construction Les accessoires Werra Pentax

Edition du 22/07/2014

La construction des WERRA

 Détails de conception
 De beaux dessous
 Le télémètre
 Les cellules et leurs volets

 Les obturateurs
 Le système d'objectifs interchangeables
 Le système de couplage vitesse/diaphragme 
 Caractéristiques
         
Quelques détails de conception
 
Tous les WERRA étaient livrés d'origine avec un pare-soleil et un bouchon d'objectif assez particuliers et caractéristiques: le pare-soleil se visse en position inversée sur l'objectif, l'appareil reste utilisable s'il est préréglé et avec le bouchon il est bien protégé et discret (mais pas étanche).
   Ici le
WERRA 1c (comme d'autres, j'avais rajouté une griffe de flash sans contacts)

L'intérieur

1- bobine réceptrice

2- cabestan

3- levier de débrayage du cabestan (série "e"). Sur les modèles anciens il y a un simple poussoir

4- écrou de pied et verrou du dos

5- tige du déclencheur

6- axe de la came de couplage objectif/cellule

7- sous ce cache, renvoi de l'axe

Le dos


   Fixé par un verrou concentrique à l'écrou de pied, il s'enlève entièrement.
   L
e film est transporté de droite à gauche, à l'inverse du schéma habituel, comme sur les compacts modernes.
   Les corps du boîtier et du dos sont en métal moulé.

Les bagues de réglage

    Sur les modèles à objectif fixe d'avant en arrière:

- la bague des diaphragmes, elle tourne avec l'objectif lors de la mise au point
- la bague de mise au point, toute l'optique tourne
- la bague des vitesse se manœuvre à l'aide des deux pions

    Les repères rouges facilitent un préréglage.

Le "secret" de l'avance du film

1- tige transversale

2- axe de la bobine réceptrice entraîné par des engrenages

3- pignon du cabestan actionné par la crémaillère

4- l'arrière de la plaquette comporte une crémaillère

5- la bague rotative entourant l'objectif (ici elle tourne de droite à gauche); l'armement de l'obturateur est interne.

6- la plaquette coulisse sur la tige transversale

7- double bras de renvoi du télémètre

8- un ergot fixé sur la bague entraîne la plaquette coulissante par une encoche sur l'avant

9- déclencheur (en dessous il y a le cliquet de blocage contre la double exposition)

La semelle du boîtier

    De gauche à droite:

- le compteur (remise à zéro manuelle !)
- le bouton de rembobinage,
- le verrou du dos autour de l'écrou de pied (3/8"),
- la manivelle de rembobinage.

    Entre le verrou et la bague d'armement, le curseur de réglage:
 V retardateur, X synchro flash électronique et M synchro flash à lampes

L'œilleton réglable

    

  Rare dans cette catégorie de boîtiers, il peut recevoir une griffe de flash en accessoire.
   Les premiers modèles avaient une petite fenêtre rectangulaire sans correcteur dioptrique

Le WERRAmatic, capot démonté:

Viseur avec vitesse et diaphragme

     Vue arrière: le télémètre, l'affichage dans le viseur et le couplage de la cellule avec l'exposition (sur le dessus) utilisent un ensemble de renvois optiques et mécaniques ingénieux et complexes: pas moins de 4 prismes, 2 optiques mobiles, 1 oculaire réglable et 2 miroirs !. Les oculaires à correction dioptrique étaient très rares à l'époque.

   Vue avant: deux minuscules miroirs de renvoi permettent la lecture des réglages de vitesse et diaphragme dans le viseur:
1- miroir primaire dirigé vers l'objectif (à gauche)

2- oculaire vu à travers le prisme

3- miroir secondaire orienté vers le viseur; c'est lui qui est vu en bas à droite de l'image de visée

   L'index de réglage est décentré de 45° vers le viseur et les inscriptions sont noires sur fond blanc.

1- emplacement de l'oculaire vissant

2- prisme principal

3- prisme secondaire: renvoi de la cellule

4- optique du télémètre

5- optique mobile de la cellule

6- réglage hauteur de la cellule

7- réglage du télémètre: distance

8- réglage du télémètre: hauteur

9- bras articulé et charriot de l'optique de la cellule nécessitant le capot bombé

10- came de transmission du réglage de l'objectif (sensibilité + vitesse + diaphragme)

11- fenêtre de lecture de la cellule dirigée vers le viseur

12- cellule photoélectrique au sélénium

horizontal rule

Le télémètre  
    La dimension de la base est de 52mm, il est couplé avec les trois objectifs interchangeables. Il n'utilise pas les miroirs classiques, mais plusieurs prismes et une optique coulissante, bien plus complexes et onéreux.


Schéma du télémètre

 

Le viseur, vu de dessous

Le réglage du télémètre

1- fenêtre de visée

2- prisme de visée

3- emplacement de l'oculaire vissant

4- prisme principal

5- optique coulissante du télémètre

6- réglage du télémètre

7- prisme du télémètre

8- fenêtre du télémètre

  1- vis de réglage

  2- vis de blocage

horizontal rule

De beaux dessous

    Variations aussi pour les dessous du boîtier, du plus ancien au plus récent; le changement majeur est la disparition du bouton de débrayage pour le rembobinage au profit d'un couplage avec le verrou.

WERRA 1
Rare bouton creux de rembobinage, verrou et compteur chromés

WERRA 2b
Bouton moleté rétractable, compteur sérigraphie 

WERRA 2e
Manivelle escamotable, rembobinage couplé au verrou

horizontal rule

Les cellules et leurs volets 
    Jusqu'en 1960, les cellules étaient fournies par Elektro-Anlagewerk (Treptow). Après 1960, suite à des problèmes continus de qualité elles sont fournies par Elektrocell GmbH (Berlin) et Feingerätewerk (Weimar, le fabricant des Weimarlux et Werralux).
    Il est probable que les différences entre les volets dépendent des caractéristiques des cellules au sélénium; les plages de sensibilité ne sont d'ailleurs pas toutes identiques: j'ai relevé 9-27, 9-30 ou 10-31 Din, 6-400 ou 6-800 Asa sur différents appareils.
    Le volet se soulève en appuyant vers la gauche sur l'extrémité de son axe. Devant la cellule, une grille en plastique noir détermine le champ couvert par la cellule.

horizontal rule

Les obturateurs
    Pour ses boîtiers, Zeiss n'a jamais construit lui-même l'obturateur central qui équipe les WERRA, mais a utilisé au cours de la production différents modèles produits à l'extérieur de ses ateliers.
    Le Synchro Compur est réputé le plus fiable.
    Le Prestor RVS 750 est généralisé sur tous les modèles à partir de la série c.

Vebur 250

Tempor ?

Compur Rapid 500

Synchro Compur 500

Prestor RVS 500

Prestor RVS 750

Max

1/250

1/250

1/500

1/500

1/500

1/750

Synchro

X

?

?

X, M

X, M

X, M

Retardement

non

oui

?

oui

oui

oui

 Ils ont tous les vitesses lentes jusqu'à 1 seconde et la pose B

L'obturateur Prestor RVS 750 
    Cet obturateur qui compte parmi les rares obturateurs centraux à atteindre la vitesse d'obturation du 1/750 s; il est construit de manière particulière afin d'obtenir cette vitesse d'exposition ultra rapide:
- dans un obturateur classique, des lamelles simples pivotent (à la manière des lamelles de diaphragme) dans un sens à l'ouverture, puis reviennent en place dans le sens opposé pour la fermeture. L'armement de l'obturateur se fait sans mouvement de ses lamelles.

- les lamelles du Prestor sont symétriques et articulées en leur milieu et non à l'extrémité, elles pivotent dans un seul sens au cours de l'exposition: la première moitié de la lamelle ouvre l'obturateur, le pivotement s'arrête un instant fixant la durée de l'exposition; puis la rotation continue, la seconde moitié refermant l'obturateur.

- l'inconvénient de cette construction est que lors de l'armement, les lamelles doivent revenir à leur position d'origine en découvrant à nouveau l'objectif.
    Pour pallier ce problème, le Prestor possède en arrière un obturateur auxiliaire qui se referme à la fin de l'exposition et se ré-ouvre à la fin de l'armement de l'obturateur principal, masquant ainsi son ouverture. Vérifier à l'achat, que ces lamelles s'ouvrent et se ferment correctement.

Fermé après déclenchement

1/4 armé, les lamelles s'ouvrent

1/2 armé: ouvert, l'obturateur auxiliaire est fermé

3/4 armé, les lamelles se referment

Fermé après armement

 

L'obturateur Tempor ?
    J
'ai vu cette page http://www.novacon.com.br/odditycameras/werra2.htm mentionnant un obturateur Tempor qui aurait équipé les premiers WERRA.
    Ces pages me semblent finalement peu crédibles, sauf la mention du Tempor dans les anciens appareils qui ont (peut-être !) inspiré le WERRA:
- les images du WERRA ont été copiées sur Ebay.
- les images des "Prospekt" de la page http://www.novacon.com.br/odditycameras/werra3.htm ont manifestement été "empruntées" ici http://www.altissa-museum.de/prospekte/0196b992ce0853901/
    Ce Tempor mal identifié reste donc un mystère pour l'instant. Comme le Vebur, son nom n'est pas mentionné sur l'appareil et seule la présence du retardateur permettrait de l'identifier, mais je n'en ai jamais encore vu !. En discussion sur le
WERRAGroup.

horizontal rule

Le système d'objectifs interchangeables

    Les objectifs sont maintenus par une bague de serrage sur le boîtier, un bloc fixe sans optique contient l'obturateur, les bagues de vitesse et de diaphragme, les mécanismes de couplage et réglage de sensibilité.
    Un mécanisme les solidarise pour les manœuvrer simultanément en conservant ainsi la valeur de l'exposition après affichage de la sensibilité du film; un cliquet permet de les libérer.
    Les objectifs eux-mêmes ne comportent que la bague hélicoïdale de mise au point avec repères de profondeur de champ. Le Cardinar et le Flektogon ont une bague gainée assortie au gainage du boîtier, elle sera donc selon la date de production granitée verte, puis noire et ensuite striée noire.
    Dans le viseur des boîtiers à objectif interchangeable, les cadres correspondants aux différentes focales sont repérés avec des repères de parallaxe, mais ne sont pas commutés.
    Le Cardinar 4/100mm se reconnaît facilement à l'anneau chromé large à l'avant de la bague de mise au point.
    Diamètre des filtres: Tessar: 30,5 mm, Cardinar: 49 mm, Flektogon: 49 mm.

 

Monture d'objectif du WERRA 3

Les bagues sur la monture d'objectif, de l'avant vers l'arrière:
1- serrage de la monture
2- diaphragme (à droite le cliquet de découplage)
3- vitesse d'obturation
4- armement et avance du film

La monture d'objectif: (WERRA 3 et plus)
D
= ergot et encoche de couplage du diaphragme
P
= vis et encoche servant de pion de centrage

T = doigts de couplage du télémètre
M
= bague de serrage de la monture
S
= ergot de réglage de la sensibilité

Flektogon 2,8/35 mm

6 lentilles en 5 groupes, champ 62°

Tessar 2,8/50 mm

4 lentilles en 3 groupes, champ 45°
(f:16 ou f:22 selon version)

Cardinar 4/100 mm

5 lentilles en 3 groupes, champ 25°

horizontal rule

Le système de couplage vitesse/diaphragme à IL (Indice de Luminosité) constant
C'est un peu complexe à expliquer, mais assez souple avec un WERRA dans les mains !
- un curseur règle la sensibilité du film; on peut lire sur les deux échelles Asa ou DIN, elles sont couplées.
- seule, la bague de diaphragme possède des stries pour la manœuvrer; les bagues diaphragme ET vitesse tournent ensembles, les combinaisons produisent une exposition constante; un cliquet permet de les désolidariser.
- si le WERRA n'a pas de cellule: en appuyant sur le cliquet, on place en regard un couple vitesse/diaphragme donné par une cellule externe (une Werralux par exemple  Grimaçant  ).
- si le WERRA a une cellule non couplée: on lit le diaphragme dans la fenêtre de lecture, en appuyant sur le cliquet, on place ce diaphragme en face du repère noir ou vert selon que le volet devant la cellule est ouvert ou fermé (dans le second cas, un trait vert est visible sur la tranche supérieure du volet).
- si le WERRA a une cellule couplée, les repères sont décalés d'environ 45° et visibles dans le viseur ainsi que l'aiguille de la cellule dans une fenêtre en forme de T inversé.
Les graduations de vitesse après la pose B: c'est juste une facilité de calcul; avec le système précédent on lit face à face les couples vitesse/diaphragme, par exemple on a 1s f/4, on peut donc exposer:
- 1s f/4
- 2s f/5.6: on règle sur la pose B (notée 2B) et on compte 2 secondes
- 4s f/8: on règle sur la pose B (notée 2B) et on compte 4 secondes
- 8s f/11 etc...

horizontal rule

Tableau des caractéristiques des WERRA

WERRA 1

WERRA 1c

WERRA 2c

WERRA 2e

WERRAmat

WERRA 3

WERRA 4

WERRA 5

WERRAmatic

Objectif standard

Novonar T f:3,5/50mm, 3 lentilles

Carl Zeiss Jena Tessar f:2,8/50mm, 4 lentilles.

Jena T (Tessar) f:2,8/50mm, 4 lentilles

Interchangeable: Carl Zeiss Jena Tessar f:2,8/50 mm, 4 lentilles,

Mise au point

0,9m

0,8m

0,8m

Gravure

mètres

mètres et feets

Monture

Fixe, monture hélicoïdale, filtre M30,5.

Interchangeable, filtre M30.5.

Diaphragme

8 lames  (f:3,5 -16)

8 lames (f:2,8 -16)

6 lames (f:2,8-22), réglage couplé avec les vitesses

Mini

16

22

Obturateur

Vebur ?

Prestor RVS

Vebur ?

Prestor RVS .

Synchro-Compur

Prestor RVS

Couplage

Couplage vitesse et diaphragme à IL constant.

Vitesses

1s-1/250 B

1s-1/750 B

1s-1/250 B

1s-1/750 B

1s-1/500 B

1s-1/750 B

Synchro

X

Retardateur (V) 8s, synchro flash (X et M)

X

Retardateur (V) 8s, synchro flash (X et M)

Retardateur (V) 8s, synchro flash (X et M)

Cellule au
sélénium

Sans

Intégrée, lecture sur le capot, 2 gammes

Couplée, aiguille et limites dans le viseur.

Sans

Intégrée, lecture sur le capot, 1 gamme

Couplée avec aiguille et limite de couplage visibles dans le viseur.

Din/Asa

9-27/6-400

9-30/6-800

9-27/6-400

10-31/6-800

9-27/6-400

9-27/6-400

Télémètre

Sans

Couplé avec les trois objectifs interchangeables. A superposition d'image dans le viseur. Base 52mm.

Viseur

Optique simple x1.

Optique Galilée à cadre, repères de parallaxe, correction dioptrique +/-2D; grossissement x0,8

Comme WERRA 1c, plus aiguille de la cellule, vitesse et diaphragme.

Comme le WERRA 1c, plus télémètre et cadres pour les trois objectifs.

Comme le WERRA 1c, plus aiguille de la cellule, vitesse, diaphragme, télémètre et cadres pour les trois objectifs.

Armement

Rapide et avance du film par rotation de la bague (65°) entourant l'objectif dans le sens horaire. Surprenant mais très efficace!

Bague d'armement

Alu crantée Ø59

Gainée Ø59

Gainée Ø62

Rembobinage

Bouton creux

Manivelle escamotable

Bouton moleté

Manivelle escamotable

Bouton moleté

Manivelle escamotable

Construction

Tout métal, boîtier et dos en alliage moulé; capots chromés, gainages plastique.

Dimensions
(mm)

L=117, H=72, P=75; 430 g

L=117, H=75, P=75; 480 g

L=117, H=81, P=78; 610 g

L=117, H=75, P=78; 620 g

L=117, H=81, P=78; 620 g

horizontal rule

Remonter Construction Les accessoires Werra Pentax